Débat du jour

Débat du jour

RFI - François Bernard, Guillaume Naudin

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi (à partir du lundi 4 septembre 2017) en remplacement d'Anne Soetemondt ; et par François Bernard le vendredi. A partir du 30 octobre 2017. Diffusions du lundi au vendredi à 19h40 (TU) vers toutes cibles.

Podcast
En cours de lecture

Débat du jour - Le coronavirus affaiblit-il les dirigeants des démocraties et les démocraties elles-mêmes ?

debat_du_jour_20200528.mp3

debat_du_jour_20200528.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 14 Mo )

Ils ont été élus, mais pas pour ça. Aucun dirigeant des démocraties occidentales ne s'attendait à devoir faire face à une crise comme la pandémie de coronavirus.

Tous s'y sont attelés avec des moyens, des discours et des résultats très variables en termes sanitaires, mais tous font face à des conséquences politiques plus ou moins importantes en termes de popularité.Emmanuel Macron en France, Donald Trump aux États-Unis ou Boris Johnson au Royaume-Uni perdent des points dans les sondages. Des préoccupations qui touchent évidemment moins les dirigeants autoritaires. Le coronavirus affaiblit-il les dirigeants des démocraties et les démocraties elles-mêmes ? C'est la question du jour. 

Pour en débattre :- Jean-François Bouthors, essayiste, journaliste, collaborateur de la revue Esprit et éditorialiste à Ouest-France. Co-auteur avec le philosophe Jean-Luc Nancy "Démocratie ! Hic et Nunc" aux éditions François Bourin et aussi d'une tribune dans le journal Le monde Coronavirus : « Seule la démocratie peut nous permettre de nous accommoder collectivement de la non-maîtrise de notre histoire »- Vincent Martigny, professeur en science politique à l'Université de Nice et l’École Polytechnique et chercheur associé au CEVIPOF, membre du Comité de rédaction de la revue trimestrielle Zadig et du 1 hebdo. Auteur de nombreux livres, dont le "Retour du prince", aux éditions Flammarion.

Podcast
En cours de lecture

Débat du jour - Après le coronavirus, faut-il sauver l'automobile ?

debat_du_jour_20200526.mp3

debat_du_jour_20200526.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 14 Mo )

C'est un plan de soutien massif, 8 milliards d’euros au total, que le président de la République a annoncé cet après-midi à la filière automobile.

Comme partout dans le monde, le secteur automobile français s'est retrouvé à l'arrêt à cause des mesures de confinement prise pour limiter la pandémie de coronavirus. Les constructeurs ont vu leurs ventes stoppées du jour au lendemain et les chiffres pour l'année s'annoncent particulièrement mauvais. Il s'agit d'écouler les stocks et éviter des fermetures d'usines tout en favorisant des véhicules plus propres et en sauvant des usines et donc des emplois localisés en France. Après le coronavirus, faut-il sauver l'automobile ?

 

Pour en débattre :

Mathieu Flonneau, historien, maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université Panthéon Sorbonne, spécialiste de l'automobile, auteur de nombreux livres, dont « Choc de mobilité » aux éditions Descarte & CieGuillaume Crunelle, associé en charge de l’automobile et la mobilité chez DeloitteNabil Bourassi, journaliste spécialiste de l'industrie automobile à La Tribune.

Podcast
En cours de lecture

Débat du jour - Peut-on accélérer le déconfinement ?

debat_du_jour_20200527.mp3

debat_du_jour_20200527.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 14 Mo )

C'est le 2 juin 2020, mardi prochain que doit débuter la deuxième phase du déconfinement en France. Et c'est demain (28 mai 2020) que l'exécutif annoncera ses arbitrages. 

Les appels à relâcher davantage les restrictions se multiplient. Lycées, parcs et jardins, cafés et restaurants, cinémas, limitations des déplacement à 100 km autour du domicile, zones rouges et vertes, les dossiers sont multiples, et les demandes pour aller plus vite se multiplient, notamment pour des raisons économiques. Les chiffres de l'épidémie en France et à travers l'Europe sont plutôt encourageants, mais les autorités soulignent que l'épidémie n'est pas terminée. Peut-on accélérer le déconfinement ? C'est la question du jour.

Pour en débattre:

Martin Blachier, médecin de santé publique et directeur de PH Expertise, une société spécialisée dans la modélisation des maladies

Jocelyn Raude, psychologue social et spécialiste des maladies infectieuses émergentes, maître de conférences au Département des sciences humaines et sociales de l’École des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP), chercheur à l’Unité des virus émergents de Marseille

Agnès Le Brun, maire de Morlaix, (Finistère), porte-parole de l’Association des Maires de France (AMF).

Podcast
En cours de lecture

Débat du jour - Le Ségur de la Santé. Ce nouveau plan va-t-il être le bon ?

debat_du_jour_20200525.mp3

debat_du_jour_20200525.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 14 Mo )

Un changement dans le quotidien à l'hôpital, c'est la promesse, avec des hausses de salaires significatives, du Premier ministre Édouard Philippe aux personnels hospitaliers.

Le Ségur de la santé, censé résoudre enfin les difficultés de l'hôpital public a commencé aujourd'hui (25 mai 2020) en France. Après deux mois de crise du coronavirus qui ont mis en évidence des difficultés dénoncées depuis longtemps et depuis plus d'un an dans la rue par les personnels soignants, une nouvelle  concertation s'ouvre. Les deux précédents plans pour résoudre la crise de l'hôpital public n'ont pas fonctionné. C'est Emmanuel Macron qui l'admet. Ce nouveau plan va-t-il être le bon ? C'est la question du jour. 

Pour en débattre :- Florence Pinsard, cadre de santé au Centre hospitalier de Pau. Membre duCollectif inter-Hôpitaux(CIH )- Frédéric Bizard, économiste de la santé, professeur d'économie associé à l'ESCP Europe. Président de l'Institut Santé et auteur du livre  "Alors ! La réforme globale de la santé, c'est pour quand ?" Éditions Fauves (novembre 2019)- Jean-Dominique Simonpoli, directeur général de l'association Dialogues, lieu d' échanges entre syndicalistes, chefs d’entreprises, spécialiste des questions sociales. Coauteur de l’ouvrage le "Dialogue social en France : entre blocages et big bang" (Odile Jacob, 2018).

Podcast
En cours de lecture

Débat du jour - Quelles leçons pour l'Europe après la pandémie de Covid-19 ?

debat_du_jour_20200522.mp3

debat_du_jour_20200522.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 14 Mo )

Manque de solidarité, manque de réactivité, manque de coordination, manque de souveraineté industrielle, manque d'anticipation. Ils sont nombreux les reproches adressés à l'Europe et à ses institutions depuis le début de la crise du coronavirus.

"La faute à l'Europe" est un refrain connu, mais certains de ces reproches sont peut-être justifiés, alors que d'autres sont peut-être plus injustes. Nous verrons ça, mais la réaction face à la pandémie a certainement mis en évidence des choses à améliorer et une crise de cette ampleur permet d'en apprendre beaucoup sur le fonctionnement de l'Union à 27. Quelles leçons pour l'Europe après la pandémie de Covid-19 ? C'est la question du jour. 

 

Pour en débattre :

  • Marion Gaillard, docteur en histoire, spécialiste des questions européennes et des relations franco-allemandes, enseignante à Sciences-po et auteur du livre "Union Européenne : institutions et politiques", Éditions documentation française - Téléphone

  • Nora Hamadi, journaliste spécialiste des questions européennes, présentatrice de Voxpop sur Arte - Téléphone

  • Guillaume Klossa, fondateur d'EuropaNova et de l'association Civico Europa.